actualité - évocation - transmission - diffusion - transdisciplinarité


Actualité - évocations - transmission - diffusion
- transdisciplinarité

Traverses transdisciplinaires

Blog du site www.caravancafe-des-arts.com. Caravancafé est soutenu en particulier par Basarab Nicolescu, Physicien Théoricien, Président du Centre International de Recherches et Etudes Transdisciplinaires . Le Projet "circulations" est parrainé par Sayed Raza, peintre indien - Ce projet transculturel : art actuel - science - est emblématique du site - De nombreux acteurs culturels, artistes et chercheurs soutiennent aussi ce projet.
Pour rester informés s'inscrire à la newsletter du site.
Caravancafé souhaite participer à la création/diffusion de travaux, s'inscrivant sous leurs formes particulières, dans une dynamique faisant lien/dialogue entre les disciplines et les cultures. Bonne traversée ...
Le site caravan
La démarche transdisciplinaire
Appel à contributions CIRCULATIONS : artistes, écrivains chercheurs
Le Centre International de Recherches et Etudes Transdisciplinaires
infos glanées sur le fil de la toile - journal scoop it


mardi 14 mai 2013

Doris Stricher, visual artist


Dans le cadre du projet "circulations/signes croisés" organisé par caravan - voir  L'appel.


OBVIUS.jpg

 ARTIST,

Je suis... I am... ich bin... io sono, French 100% = ¼ french + ¼ german + ¼ Austrian + ¼ Hungarian = European culturel product.








Qu’est-ce que le réel finalement? Ce que l’on voit ou ce qu’on ressent? Dans un univers où le visuel devient virtuel et les images manipulations mercantiles, le réel fuit et s‘échappe. Seules les émotions secrètes semblent encore réelles. Doris Stricher exprime avec force et talent cette cacophonie moderne et cette réalité qui se dérobe. Elle expose à l’espace Saint-Bernardin des oeuvres photographiques remarquables, servies par les nouvelles technologies : “ Le numérique et photoshop m’ont offert le support d’expression qui me correspond” Ses images, superposées, assemblées, retravaillées, choquent par contraste, interpellent, dérangent.

Cacophonie d’une réalité à reconstruire. Absurdité d’un monde décadent, violence d’hommes en perpétuel affrontement, corps féminins marchandés et perdus en filigranes, espaces cosmopolites où tout se mêle, forêts d’immeubles, nature sacrifiée, rêves enfuis et passions sanglantes. Le rouge jaillit, sang et vie, torture, plaisir, corps et esprit, tout s’oppose et éclate en un kaléidoscope étourdissant, au lieu de se fondre. Dans l’oeil de Doris Stricher, la vitesse s’accélère et les repères se brouillent: mélange et dispersion, anonymat et multiplicité.

L’esthétique n’est pas une préoccupation de cette artiste de talent. C’est le message : “Dans notre monde où règne la pollution visuelle, je déconstruis pour reconstruire dit-elle. Et je recompose une réalité”

L’expo assurément vaut le détour. Jusqu’au 7 mars, à l’espace St-Bernardin. Elle vous emmène d’Amérique en Italie, pour un voyage qui ne ressemble à aucun autre. Car les oeuvres de Doris Stricher “respirent” cette vision virtuelle, et pourtant bien réelle, qu’elle a cherchée, avec succès, à partager.

ISABELLE VARITTO – Nice Matin article paru le 5 mars 2010



 lire la suite sur
www.caravancafe-des-arts.com/Doris-Stricher.htm



 



 



caravancafé - le site

Aucun commentaire:

Publier un commentaire